Conseil de la modération et de la prévention Revue de presse de la MILDT du 27 octobre 2005 Sous le titre « Ivresse gouvernementale » LE NOUVEL OBSERVATEUR interroge « Peut on dénoncer les ravages de l'alcool au volant et céder la même semaine au lobby viticole ? ». D'après l'hebdo, « c'est le tour de force que vient de réussir le gouvernement », sachant que Dominique de Villepin a pour objectif de finir l'année avec moins de 5000 morts sur les routes tout en s'inquiétant de l'augmentation des alcootests positifs (+ 41%) mais que « trois jours plus tôt, l'Assemblée Nationale soutenue par le même gouvernement accordait aux professionnels de la filière viticole un droit de regard obligatoire sur toutes les campagnes de prévention et les futurs projets de textes législatifs sur la lutte contre l'alcoolisme ». Et le magazine de commenter « autant confier la lutte contre le dopage aux coureurs cyclistes ».