Annoncée fin novembre par Nicolas Sarkozy, l’obligation pour tous les conducteurs d’avoir un éthylotest dans leur voiture devrait être effective dès l’automne prochain. A défaut une amende de 11 € est prévue. Parallèlement, il est prévu que les éthylotests antidémarrage, obligatoires dans les cars neufs de transport d’enfants depuis le 1er janvier 2010 seront généralisés à tous les autocars de transport en commun à partir du 1er septembre 2015. L’installation massive de radars sur les routes a en effet permis de réduire le nombre d’accidents liés à la vitesse. Depuis, l’alcool est devenu la première cause de mortalité sur les routes et, avec cette mesure, les pouvoirs publics espèrent faire respecter la limite légale d’alcoolémie (0,5 g/l de sang) au volant.