Lui confisquer ses clés

Dès lors que votre ami n’aura rien voulu entendre de vos arguments, il ne vous laisse plus le choix : vous devez lui confisquer ses clés.

  Par ce geste, vous lui évitez un retrait de permis ou vous lui sauvez la vie. Faites appel à ses sentiments en lui présentant cet ultime recours comme un gage d’amitié et non comme une sanction. Sans doute qu’après il vous dira merci.